Actualité

RESOLUTION DU CONSEIL NATIONAL ET DU CONGRES EXTRAORDINAIRE du 27 octobre 2018

  • Vu la Constitution du 11 décembre 1990 et la loi n°2018-23 portant Charte des partis politiques en République du Bénin ;
  • Vu les statuts du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) adoptés au cours de son 4ème Congrès ordinaire réuni à Porto-Novo le 02 décembre 2017 ;
  • Considérant que le PRD est membre du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP) qui soutient le Président de la République Patrice TALON et le Programme d’Action du Gouvernent (PAG) ;
  • Considérant que le PRD a opté pour le regroupement des partis politiques et s’est inscrit dans la logique de sa participation à la création d’un grand parti d’envergure nationale pour renforcer l’impact des actions du Gouvernement au sein des populations ;
  • Considérant le compte-rendu des représentants du Parti aux discussions instituées avec les partis politiques potentiels partenaires dans un nouveau en voie de création ;
  • Considérant tout particulièrement, les comptes rendus relatifs au logo du PRD qui sera maintenu dans le logo du nouveau parti, et relatifs au nom du nouveau parti qui s’appellera PARTI REPUBLICAIN, et en cas de difficultés juridiques, BLOC REPUBLICAIN ou LES REPUBLICAINS;
  • Considérant les comptes rendus des réunions des 23 septembre 2018 et 9 octobre 2018 de la Direction Exécutive Nationale (DEN), élargies aux députés, maires et membres du haut conseil des sages, résumant ces acquis ;
  • Considérant les décisions du bureau politique en sa réunion du 24 octobre 2018 ;
  • Vu les articles 5, 6 et 7, 85 et 86 des Statuts du parti ;

Les militants du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) réunis en Congrès Extraordinaire, le 27 octobre 2018, à Avrankou :

  • Approuvent avec enthousiasme le projet de fusion du PRD avec les partis se réclamant du groupe des Républicains ;
  • Rappellent les dispositions statutaires du parti, notamment les articles 85 et 86, et invitent le Président du parti et sa Direction Exécutive Nationale (DEN) à veiller à leur respect ;
  • Rappellent en effet, qu’aux termes des articles 85 des statuts, les décisions de fusion doivent faire l’objet d’un protocole d’accord écrit, et ne sont effectives qu’après leur validation par le conseil national;
  • Rappellent qu’au terme de l’article 86 des statuts, la décision de fusion "ne peut pas entrainer la dissolution du PRD, qui conserve ses attributs, son patrimoine et son autonomie organisationnelle et fonctionnelle, excepté ceux concédé, et peut constituer un courant à l’intérieur de la nouvelle formation" ;
  • Insistent tout particulièrement sur la nécessité de prendre des mesures conservatoires pour préserver le logo, le slogan, l’hymne et le siège national du parti, et invitent le Président et la Direction Exécutive Nationale (DEN) à prendre ces mesures;
  • En attendant que les dispositions des articles 85 et 86 soient respectées, notamment par la production du protocole d’accord, la convention nationale et le congrès exhortent les structures existantes du parti, ses cadres et ses militants à mettre leur force de mobilisation et leur expérience du terrain au service du nouveau parti qui sera créé, afin qu’il devienne d’emblée un des plus grands partis politiques du Bénin.
  • Décident que la convention nationale de validation de la fusion devra se tenir au plus dans dix (10) mois après la création du nouveau parti.

PopularPost